07 février 2007

APHORYSMES A FAUX RYTHMES (1)

Régulièrement, il m’arrivera de déposer quelques aphorismes de mon cru, voici une première fournée :

  • En Afrique quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui s’écroule.

            En France quand Jean Lefebvre meurt, c’est une bibliothèque qui se reconstruit

  • En Afrique quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui s’écroule.

            En France quand JL Sulitzer mourra, mes 2 serre-livres prendront un  sacré coup de   vieux

  • Je suis tellement fauché que pour partir en vacances, j’ai du vendre mon GPS pour faire le plein. Du coup, je ne suis jamais arrivé.

  • Ce qui fait vivre n’est pas ce qui fait avancer. L’alexandrin de la différence est lâché

  • Ah, Windows si tu savais comme mes nuits sont plus belles que tes mises à jours

  • Tu peux aiguiser les dents d’un loup, tu n’en feras pas une brebis pour autant.

  • La fierté est de pisser au cul de ceux que l’on aime pas, l’orgueil est de ne pas le faire en se délectant que cela soit devenu potentiellement possible.

  • Le faiseur de pluie ne m’intéresse pas, c’est un opportuniste. Le faiseur de nuage à l’idée pour lui.

Posté par LE DECLINOLOGUE à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur APHORYSMES A FAUX RYTHMES (1)

Nouveau commentaire