16 février 2007

Jean-Baptiste Botul, un philosophe à découvrir

J’aimerais vous faire partager l’une de mes tribulations sur le Web.

La découverte de Jean-Baptiste Botul

La vie, l’œuvre d’un philosophe de tradition orale dont on ne connaît ni la vie ni l'œuvre !

Il est mort mais vous pouvez le joindre aux heures ouvrables sur

http://botul.free.fr

Jean-baptiste Botul n’existe pas, voir de manière plus nuancée, il n’existerait pas, mais il ne s’en porte pas plus mal et n’en demeure pas moins mystérieusement actif.

Cela me rappelle une Légende qui court dans les sanatoriums de la Bourboule (LA BOURBOULE – 63150)

En auvergne nous avons aussi de belles légendes quoique les termes en soient un peu inversés. Cela s’appelle le Giscardisme. Il existe, se porte comme il peut et n’en demeure pas moins mystérieusement inactif

Le premier acte de la philosophie auvergnate est l'étonnement. Donc "Tiens une idée giscardienne" est l'expression totalement parfaite et facilement mémorisable de ce que les commentateurs de l'École de la Bourboule appellent la "Giscard Attitude".

Au vu de ce terrible paradoxe, un sujet de débat surgit : « Faut-il exister pour agir ? »En d’autres termes, l’action a-t-elle besoin d’un préalable (affaire Botul) et l’inaction suggère t-elle une inexistence (affaire Giscard).

Pour comprendre ce billet (chose qui n’a rien de capital), il est nécessaire d’avoir passé au moins un ¼ d’heure sur le site précité car un déclinologue décline toute responsabilité mais ne tire jamais la couverture à soi.

èDécidément, l’apport de la déclinologie n’est plus à démontrer.

Posté par LE DECLINOLOGUE à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jean-Baptiste Botul, un philosophe à découvrir

Nouveau commentaire