22 avril 2007

Michel Boujenah sous le charme…..du high-tech

Voici une réaction de fond captivante de professionnalisme concernant ma fan attitude m’ayant conduit à la lecture du supplément gratuit de Metromania parue en février dernier mais lu en avril tant ma fébrilité était grande. (En principe ce genre de phrase vous élimine pendant 70 ans du prix Albert Londres même si le critere est d'avoir décroché son BEPC à PANTIN et son BAC à Vitry )

Bonjour Michel,

J’aime tout ce que vous faites.

Mais en même temps, comme je ne suis pas difficile et que je ne connais pas tout ce que vous faites mon compliment reste limité et donc foncièrement sincère CQFD

La goulette est magnifique. Même en voyage Low cost ; c’est-à-dire en partant en novembre avec CARREFOUR VOYAGE. C’est ainsi pour certain il faut même brader le calendrier pour partir voir le soleil sous un ciel gris ; ce qui est pas facile. Heureusement ils nous ont laissé les palmiers comme dans les allées jardinières de Créteil Soleil.

J’ai financé mon dernier voyage en vendant mon GPS pour faire le plein mais du coup je ne suis jamais arrivé. En même temps sinon, je ne pouvais pas partir ; mais surtout pourquoi m’en avoir offert un ? Les amis sont parfois bêtes et méchants a mangés du groin

La Tunisie, c’était plus sûr.

Vous avez fais du bon boulot selon les gars de là-bas. Il n’était cependant pas nécessaire de leur faire croire que vous êtes avec Sharon Stone pour la légende car ils pensent que vous êtes devenu un caillasseur pro-Sharon.

C’est emprunt de cet état d’esprit que je me suis enquis (je m’enquis facilement) de votre prestation dans le n° 16 De Métro mania où vous déclarais votre flamme comme suit : Michel Boujenah sous le charme..du high-tech

J’ai lu fort naïvement votre interview, puis dans une seconde lecture plus audacieuse, j’y ai lu un message fort entre les lignes.

TENEZ BON, JE VOUS AI COMPRIS

« Chez moi, j’ai 8 télécommandes dont certaines ne servent à rien, mais j’aime tellement les télécommande » : Un octuple souffrance de l’addiction transpire avec une rare violence. Vous confirmez un peu plus loin sur les clefs de voiture :

« Je trouvais formidable que ma voiture me reconnaisse ». Un besoin d’amour dévorant est souvent un des symptôme accompagnant cette addiction, il plus inquiétant quand cet besoin d’amour concerne des objets souvent substitutifs d’importantes pulsions.

Plus loin, ma lecture se fit plus vigilante et mon attention plus sontenue :

« J’adore les petites pampilles que les filles accrochent à leur portables » fait immanquablement penser à toute personne normale auquel j’appartiens indubitablement aux cordes tressées par les détenus préparant une évasion.

« Je ne fais jamais de jeux en ligne ». Vous enfonciez ainsi le clou pour nous dire que ce besoin d’évasion est vrai, vous n’êtes pas l’homme du chiquet.

« L’idéal serait de passer plusieurs heurs avec un connaisseur » : Monsieur, cela s’appelle un complice à ce stade là. Je serais le vôtre mais c’est bien passe que j’ai du temps libre.

« J’ai fais une recherche pour trouver des Kraks pour mon fils » : Il est louable que vous avouiez pourquoi vous êtes tombé mais je ne suis pas un confesseur, pas même à temps partiel, j’ai redoublé 3 fois mon catéchisme.

« Je me sert de la mini vidéo pour faire des repérage » : Vous sentiez déjà qu’un immense complot sourdait contre vous et visant 2 choses : le gouvernement mondial et neutraliser Michel Boujenah ; ce qui aller de paire selon vous, ou en tout cas ne semblait simplement pas incompatible selon moi. Je dois malheureusement vous avouer que votre incarcération actuelle n’est que l’effet du plan B sans exécution ou projet concernant le plan A.

« Je suis perrrrrdu ». Vous donniez cet exemple de SMS. Je décrypte grâce à une lecture au premier degré dont j’ai le secret que vous êtes vraiment perdu et que l’utilisation de 6 R veut dire RDV à 6 Heurrrres

« Une photo de ma fille avec d’énorme lunette »

« Je me nourris de mes peurs »

« Un ordinateur…pour communiquer avec le reste du monde, quel que soit le coin isolé où je me trouve » 

Oui, je viendrais avec un essentiel de grimage et un bon sandwich. Dans ma poche un billet low cost venant de lastminute.com, évidemment la Tunisie va encore sortir du lot. Tunisie encore et toujours dit la chanson ; enfin, je ne connais pas bien toute la musique des pub.

« Ecoute, je vais me suicider et je te rappelle après ». Point trop n’en faites, toujours mieux que tout le monde celui là.

Je vous attends en bas du 3 av Du général Leclerc avec une paire de roller ; faites donc bien attention de ne rien vous casser en sautant du 3 ieme étage pour échapper à vos geôliers maladroits comme vous êtes.

Merci de manger cette lettre après l’avoir lu pour plus de sécurité ; elle est digérable car faite de laitue recyclée

CQFD mais vous savez déjà ce que cela veut dire

BRDHB

Président de L’Institut Français de Déclinologie

Cette lettre s’inspire librement du Roman « HERZOG » de Saul BELLOW.*

*Vous dormirez moins con ce soir, pour moi c'est as dit car je ne me couche pas

Posté par LE DECLINOLOGUE à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Michel Boujenah sous le charme…..du high-tech

Nouveau commentaire